chezmonveto

Nos services

Imprimer

picto accueil du chaton

Accueil d’un chaton

 

 

Organisation du territoire 

 

Le chat est un animal territorial, son équilibre émotionnel va donc dépendre de la structure harmonieuse de son territoire et l’organisation territoriale féline est très particulière et assez éloignée des notions humaines et canines.

En effet le chat va partager son territoire en plusieurs lieux auxquels sont affectées des fonctions différentes.

 

□      Aire de repos

□      Aire d’alimentation

□      Aire d’élimination

□      Aire de jeux

 

1. Aire de repos

 

Le sommeil d’un chaton est très                   

important et ne doit pas être perturbé.

De même un chat adulte passe

beaucoup de temps à dormir.

C’est généralement lui qui choisit

l’endroit : un fauteuil, un dessus de

meuble ...

Pour le chaton par contre, prévoyez

une caisse de transport avec une

serviette éponge ou tout autre tissus, ôter la porte, elle lui servira de lit douillet et réconfortant pendant sa période d’adaptation.

 

 

2. Aire d’alimentation 

 

Le chat est un grignoteur, il mange peu mais très souvent et fait entre 10 et 16 repas par jour. Prévoyez donc un endroit calme et accessible 24 heures sur 24.

 

 

 

3. Aire d’élimination

 

C’est la litière, elle doit être elle aussi dans une pièce tranquille, toujours accessible. Afin d’éviter les malpropretés, il doit y avoir autant de litière que de chat et ce à chaque étage de votre maison. La litière doit être changée très régulièrement. De plus elle doit être distante de plus d’un mètre de l’aire d’alimentation.

 

 

4. Aire de jeux

 

Le chaton joue beaucoup. L’absence de stimulation, la privation de proies imaginaires peut amener votre chaton à présenter des agressions sur les seules parties mobiles de son environnement qui seront alors vos pieds et vos mains.

Une simple balle de papier aluminium, une plume pendue à une ficelle et la partie de jeux va s’avérée être un vrai spectacle, mimiques et postures inoubliables, fous rires garantis…

 

 

Alimentation

 

 

Le chat est un carnivore strict, contrairement au chien.

L’absence ou la carence de l’un des nutriments nécessaires à sa survie entraîne des réactions en cascade et des troubles pathologiques. Les besoins du chat par ailleurs dépendent de son statut physiologique, chaton, adulte entier, adulte stérilisé, femelle gestante ou allaitante, vieux chats, …. Certaines erreurs sont parfois commises dans la préparation de rations ménagères, tandis que les aliments dans le commerce répondent aux besoins spécifiques du chat.

 

Toute modification alimentaire doit se faire progressivement pour laisser le temps à la flore intestinale de s’adapter à son nouvel aliment et ce afin d’éviter les diarrhées. Une période de 10 jours est conseillée :

 Un chat nourrit avec des croquettes va boire plus qu’un chat qui ne mange que des pâtées. Cette eau doit être à sa disposition, fraîche et propre.

 

Education

 

Au cours du développement, la mère apprend au chaton les « auto-contrôles », c'est-à-dire la capacité à contrôler, réguler et coordonner ses mouvements, l’action de ses dents et de ses griffes.

La mère chat donne des coups de patte, griffes rétractées, sur le museau des chatons quand ils perdent leur contrôle. Vous pouvez mimer cela en donnant des coups de doigt sur le museau du chaton assez sèchement pour interrompre une action indésirable sans risquer de lui faire mal.

Si le chaton est très turbulent, il arrive que la chatte le bloque entre ses antérieurs et lui laboure le ventre avec ses postérieurs. Là encore, en tenant le chaton couché sur le côté d’une main et en lui griffant l’abdomen de l’autre main, vous devez pouvoir obtenir l’inhibition de tous mouvements.

 

Habituez votre chaton à recevoir des petits soins, lui nettoyer les oreilles, les yeux, regarder ses dents, …. Cela permettra d’améliorer l’observance en cas de traitement, et la consultation chez le vétérinaire n’en sera que plus détendue !

 

Même s’il n’est pas un chien, vous pouvez apprendre à votre chaton quelques tours, avec beaucoup de patience et de douceur !

 

Santé

 

Les vétérinaires et leurs auxiliaires sont vos partenaires en cas de doutes, de questions ou de problèmes n’hésitez pas à faire appel à eux.

 

Connaître ses données physiologiques

 

Température rectale :              38 – 38,5°c

Fréquence respiratoire :         10 – 20 mouvements par minutes

Pouls :  chat adulte :                110 – 140 «   « 

                      Chaton :                180 – 200 «   « 

Chaleurs :                                 Vers 6 – 8 mois  . De février à octobre

Durée en moyenne :               8 – 10 jours

Durée de gestation :               58 – 71 jours

 

 

Vaccination :

 

Le principe de la vaccination est de stimuler les défenses immunitaires de l’organisme et d’entretenir cette protection grâce à des injections de rappel.

Le coryza, le typhus et la leucose sont à l’heure actuelle, les trois grandes maladies infectieuses du chat pour lesquelles il existe un vaccin. Deux autres virus, responsables de l’immunodéficience féline, et de la péritonite infectieuse féline, sont également très importants, mais encore en attente de vaccins.

La primo vaccination se compose de deux injections réalisées à un mois d’intervalle puis d’une injection annuelle.

 

Vermifugation :

 

Les chatons sont très fréquemment infestés par des parasites internes : vers ou protozoaires. Certains de ces agents pathogènes sont susceptibles d’infester l’homme en plus d’entraîner des troubles digestifs voire généraux chez le chat. C’est pour ces raisons qu’il est important de prévenir ces infestations par le biais d’un protocole de vermifugation :

 

Chaton : tous les mois jusqu’à 6 mois puis en fonction de son environnement et de ses activités :

-        présence de jeunes enfants (-5ans) : tous les 3-4 mois

-        chatterie : tous les 3-4 mois voire tous les mois

-        grand chasseur : tous les 3 mois

-        seul à la maison : tous les 6 mois.

 

 

 

Antiparasitaires externes :

 

Les parasites ou champignons responsables d’affections cutanées chez le chat sont nombreux et variés :

        Des acariens sont des animaux microscopiques responsables de gales. Exception notable de la tique qui est un géant de la famille des acariens.

        Des insectes comme les puces ou les poux responsables de pulicose et de phtiriose.

        Des dermatophytes, champignons filamenteux microscopiques qui se nourrissent de la kératine des poils et de la peau, responsables de la teigne.

 

Appliquer un produit antiparasitaire adapté au chat permet de lutter efficacement contre ces parasites. Pour la teigne par contre, les moyens de préventions restent limités. Il suffit de s’assurer que votre chat ne rentre pas en contact avec un individu infecté ou un environnement souillé.

 

Maîtrise de la reproduction :

 

L’espérance de vie d’un chat stérilisé est plus longue que celle d’un chat entier.

Plusieurs raisons l’expliquent : Un chat stérilisé ayant moins tendance à fuguer, le risque d’être heurté par une voiture lors de la divagation ou dans les campagnes, le risque d’être piégé ou tué par un chasseur est diminué.

Les blessures lors de bagarre sont moins fréquentes ainsi que le risque d’attraper des maladies contagieuses.

 Les infections utérines et tumeurs mammaires chez les chattes stérilisées deviennent exceptionnelles.

 

De plus, la stérilisation entraîne une modification de comportement au niveau des marquages urinaires, ces dépôts d’urine malodorants cessent la plupart du temps.

La stérilisation se fait vers l’age de 6-7 mois avant les premières chaleurs chez la femelle et les premiers signes d’un comportement sexuel chez le mâle.

 

Le traitement hormonal contraceptif régulier de la femelle est contraignant, mais permet de choisir le moment souhaité de la reproduction. En revanche cela ne prévient pas les maladies du tractus génital (infections, tumeurs,…)

 

 

Urgences :

 

Bon nombre de situations dangereuses peuvent être évitées.

Ainsi ne pratiquer pas l’automédication sans avis favorable de votre vétérinaire (par exemple l’usage de paracétamol ou d’aspirine sur le chat peut le tuer).

Ne laisser pas de substances toxiques à la portée de votre chaton ou de votre chat (raticide, souricide, anti-limace, herbicide, antigel, allume barbecue, engrais, mazout, huile de vidange, certaines plantes …..) en cas d’absorption amener l’animal chez le vétérinaire avec l’emballage du produit en cause.

N’utiliser jamais un produit anti-parasitaire pour chien sur votre chat, certaines molécules ne sont pas supportées par ce dernier.

Ne laisser pas votre chat dans la voiture en été, en effet la chaleur peut s’élever jusqu’à 70°c…. un vrai four !!

 

Bien être

 

En tant que félin, le chat gratte pour marquer son territoire et donc laisser une trace visible et olfactive. Procurer lui un arbre à chat afin d’éviter des dégradations sur vos murs et meubles.

 

Votre chat à besoin de déguster de l’herbe à chat. Vous trouverez cela en grande surface, cela l’aidera en autre  à éliminer les boules de poils.

 

 

Questions fréquentes :

 

Le chaton a-t-il besoin de boire du lait ?

 

 NON, c’est un cliché assez fréquent, le chaton passé 3-4 mois, ne digère plus le lactose et tombe en diarrhée. Si vous pensez lui faire plaisir en lui donnant du lait prenez alors du lait sans lactose (matin léger* de Lactel, lait de soja, ou lait pour chaton) En cas de diarrhée, arrêtez le lait tout simplement.

 

Je suis enceinte et non immunisée contre la toxoplasmose, mon médecin me conseille de me débarrasser de mon chat, que dois-je faire ?

 

NON. Les médecins ne connaissent que le chat comme porteur de cette maladie !!

Vous devez bien entendu faire attention pour votre bébé, évitez le contact avec les matières fécales du chat, la litière donc. Mais vous devez surtout faire attention à votre alimentation, bien laver les légumes du jardin, bien faire cuire la viande, éviter les fromages au lait cru, ….. mais les câlins du chat ne sont pas interdits, lavez-vous les mains après, par précaution.

 



De la bonne alimentation de votre chaton dépend toute sa croissance. Une bonne digestion , un beau poil lisse et soyeux , un chaton plein de vitalité et d'entrain sont les résultats de cette alimentation.

Nous disposonsà la clinique de 2 gammes d'alimentation pour chatons, chats ou chattes castrés ou non ; n'hesitez pas à venir vous renseigner auprès de nos ASV.