chezmonveto

Nos conseils

Imprimer
chezmonveto

picto Prévenir les maladies transmissibles à l’Homme


Le chien et le chat peuvent être les vecteurs de maladies pour l’Homme. Ces maladies transmissibles de l’animal à l’Homme sont appelées zoonoses. Heureusement, elles sont rares et faciles à prévenir par de simples mesures d’hygiène.

 

Qu’est-ce qu’une zoonose ?


Les zoonoses sont des infections ou des maladies pouvant se transmettre directement ou indirectement entre les animaux et les humains, par exemple par la consommation de denrées alimentaires contaminées ou par l’intermédiaire d’un contact avec des animaux infectés.

Ainsi, 60 % des pathogènes humains et 75 à 80 % des maladies émergentes sont d’origine animale.

On distingue des zoonoses majeures, comme la rage, des zoonoses mineures, aux conséquences bien moindres.

Les animaux de compagnie restent peu impliqués dans la diffusion de zoonoses, la source principale de contamination étant les aliments (plus de 320 000 cas par an dans l’Union européenne).

Avec les animaux de compagnie, le risque principal concerne la transmission de vers digestifs aux humains. Certains parasites digestifs de l’animal peuvent ainsi être responsables de maladies graves, voire parfois mortelles chez l’Homme.

Le risque rabique reste présent dans de nombreux pays du monde mais en France il est très faible, notre pays étant indemne de rage. Les derniers cas de rage sur notre territoire étaient des cas importés, des animaux contaminés à l’occasion d’un séjour dans un pays touché ayant été introduit illégalement sur le territoire (non-respect de la vaccination antirabique).

 

 

Quels sont les modes de contamination ?


Avec les parasites digestifs, l’humain se contamine en ingérant des produits contaminés par les fèces d’animaux renfermant des œufs de vers. Les enfants sont souvent les cibles privilégiés, notamment quand ils jouent dans des bacs à sable qui ont pu être souillés par des fèces contaminés.

Dans tous les cas, la prévention passe par la lutte contre les parasites chez l’animal et le respect de mesures d’hygiène de la part des humains.

 

 

Quels sont les moyens de prévention ?


La prévention passe par trois axes : hygiène, prophylaxie chez les animaux (antiparasitaires externes, vermifugation et vaccination) et éducation des enfants.

Respecter des mesures d’hygiène de base peut suffire à lutter contre le risque de zoonoses : lavage régulier des mains et systématiquement avant un repas, nettoyage régulier des bacs à litières (avec des gants pour les personnes à risque) et des écuelles, ramassage des déjections canines, couverture des bacs à sable et changement régulier du sable.

L’autre axe concerne le déparasitage des animaux par des traitements contre les parasites externes et internes. La vermifugation doit être régulière et adaptée. Votre vétérinaire pourra prescrire la molécule la plus adaptée en fonction du contexte et préciser le rythme à respecter. En moyenne, un chien ou un chat devraient être vermifugés au moins quatre fois par an.

 

Rédigés le : 17/06/15

Auteur : Dr Maud Lafon  

Source : Sites Internet du ministère de l’Agriculture, de l’OIE et de l’EFSA.