chezmonveto

Nos conseils

Imprimer

picto Mémo pour une bonne hygiène régulière de votre chien ou votre chat


Le brossage est l'occasion d'exeminer de plus près la peau et le pelage de votre animal

COMMENT ENTRETENIR SON POIL ?

 

Le brossage du poil est le premier des soins d'hygiène. Ses intérêts sont multiples : élimination des poils morts, accroissement de la circulation sanguine avec augmentation de l'activité des follicules pileux, élimination des souillures de surface, examen de la peau (en effet, lors du brossage le propriétaire regarde de plus près la peau de son animal).

 

Le brossage est indispensable après les balades à la campagne, ainsi que l'application de produits anti-parasitaires afin de détruire les puces et autres parasites.

 

Le bain est nécessaire même s'il est souvent détesté par nos petits compagnons. La fréquence des bains dépend surtout de la race du chien mais doit être aussi adaptée aux conditions de vie de l'animal (les bains trop fréquents peuvent entraîner un dessèchement de la peau).Le shampooing utilisé doit être adapté et conçu pour la peau du chien et donc tenir compte de certains troubles cutanés. Il doit être nettoyant, non détergent, doux et avoir un pH proche de celui de la peau (5,2 - 7,2).


Les modalités pratiques du bain : brosser et peigner le chien, couper éventuellement les poils feutrés. Réaliser deux applications de shampooing, laisser agir 10 minutes lors de la seconde application et rincer soigneusement. Sécher votre chien.


COMMENT ASSURER L'HYGIENE DES OREILLES ?

 

Le nettoyage d'oreille s'effectue en plusieurs étapes :

  • Le pavillon de l'oreille doit être étiré vers le haut de façon à ouvrir le plus possible le conduit auditif.
  • Un liquide nettoyant pour oreilles est versé. Pour certaines races de chien (ex : le Caniche) une épilation de l'entrée du conduit est nécessaire afin de pratiquer un nettoyage correct. L'épilation se fait soit directement aux doigts, soit à l'aide d'une pince hémostatique.
  • Un massage de la base de l'oreille permet au liquide nettoyant de décoller poils morts, bouchon de cérumen... et de les remonter vers la surface du conduit auditif.
  • A l'aide d'un morceau de coton ou d'une compresse placé au bout du doigt, essuyer ce qui remonte du conduit auditif. Ne pas aller trop profondément pour ne pas léser le tympan.


COMMENT NETTOYER LES YEUX ?

 

Chez certaines races, les yeux coulent facilement et un entretien quotidien est parfois nécessaire. Ceci évitera l'apparition de conjonctivites. Il convient donc de nettoyer les yeux à l'aide d'une gaze imprégnée d'un produit nettoyant, spécialement adapté aux yeux de votre compagnon.

Si un écoulement paraît anormalement abondant, consultez votre vétérinaire.


Sans entretien régulier des dents, le tartre peut s'accumuler

FAUT-IL LUI BROSSER LES DENTS ?

 

L'alimentation moderne est favorable à un dépôt insidieux de matières organiques qui bientôt s'imprègne de sels minéraux et s'accumule en plaques brunâtres : le tartre.

 

Le tartre peut avoir deux conséquences :

  • Une gingivite : le tartre s'insinue le long de la dent sous la gencive qui se trouve irritée.
  • Une mauvaise haleine : diverses bactéries et microbes vont s'y installer et les fermentations qu'ils engendrent entraînent une haleine fétide.

 

 Pour empêcher le dépôt de tartre, deux moyens :

  • Utiliser des comprimés dentifrice que le chien croque.
  • Nettoyer les dents en les frottant avec une pâte dentifrice.

 

Lorsque le tartre a atteint une certaine épaisseur il ne peut être éliminé par simple abrasion : un détartrage chez le vétérinaire, sous tranquillisant, devient indispensable.


QUELLES PRECAUTIONS POUR SES PATTES ?

 

L'entretien des pattes est aussi nécessaire. Il comprend :

  •  Le nettoyage des espaces interdigités (entre les doigts).
  •  La coupe des ongles et des ergots.
  •  Si nécessaire, l'application de produits destinés à durcir les coussinets.


LA VERMIFUGATION EST-ELLE NECESSAIRE ?

 

Le chiot peut naître et grandir avec un stock de nombreux vers parasites, le plus souvent transmis par la mère lors de la gestation. Ces vers intestinaux sont nuisibles pour la santé des animaux. Lors de la croissance, le chiot doit être vermifugé une fois par mois jusqu'à six mois d'âge. Il existe de nombreuses présentations pour chaque type de médication (comprimés, pâte...).

 

A l'âge adulte, le chien comme le chat, doit être vermifugé deux fois par an avec un vermifuge polyvalent (efficace contre toutes les espèces de vers) afin d'éliminer les vers le plus tôt possible, avant même qu'ils aient commencé à pondre.


Toutes ces règles d'hygiène seront d'autant mieux acceptées qu'elles auront été pratiquées très tôt sur le jeune animal. Demandez-nous conseil !