chezmonveto

Nos conseils

Imprimer

picto La gale du porc - des conséquences économiques souvent sous-estimées


La gale du porc est une affection de la peau encore très fréquente, qui va prendre une place croissante avec le développement des élevages sur paille. Elle est due à un parasite dont le cycle d’œuf à œuf dure 8 à 25 jours.


Quels sont les symptômes ?


  • Chez les truies : Les symptômes peuvent être frustres: grattage surtout au niveau des oreilles ou simplement amaigrissement.
  • Chez les porcelets sous la mère : Ils sont rapidement contaminés par leur mère mais il y a peu de symptômes durant cette période.
  • Chez les porcs en croissance : A partir de 5-6 semaines, les porcelets présentent souvent du grattage. Des allergies cutanées peuvent provoquer des papules rouges disséminées sur tout le corps de l'animal. Le cannibalisme, les hématomes d'oreille, l'épidermite exsudative sont plus fréquents.

Quelles sont les conséquences économiques ?


Les truies sont plus maigres

Les croissances sont réduites : de 4 à 7%

L'ingéré alimentaire est plus important : en moyenne de 3%.

Les carcasses sont dépréciées à l'abattoir : les jambons doivent être parés.


Comment s'effectue le diagnostic à l'abattoir ?


L'observation des carcasses après échaudage permet d'observer les papules. Les notations des carcasses permettent d'évaluer l'importance du parasitisme dans l'élevage.


Comment contrôler la gale dans mon élevage ?


Lorsque l'élevage est faiblement parasité, la maîtrise du nettoyage, de la désinfection et du déparasitage des salles (y compris la quarantaine) et des places de gestantes après chaque déplacement d'animaux ajoutée à un déparasitage rigoureux des reproducteurs permettra un contrôle correct.

 

Les traitements systémiques (administrations orales ou injectables)  avec des avermectines permettent l'élimination de tous les stades du parasite tandis que les produits à pulvériser sur le dos des animaux n'éliminent que les adultes.

  •  Les produits à pulvériser sur le dos doivent donc être utilisés plusieurs fois à 15 jours d'intervalle. Leur application doit permettre un contact direct entre le produit et le parasite.
  •  Contrôler la gale sur les reproducteurs: traiter les cochettes à l'entrée en quarantaine, les femelles une semaine avant l'entrée en maternité et les verrats au moins tous les 6 mois.
  •  Contrôler la gale sur les porcs en croissance :- l'observation des porcs à l'abattoir sera un bon outil de diagnostic pour décider si le traitement des porcelets est nécessaire.  


L'éradication de la gale est-elle possible ?


L'éradication de la gale est envisageable dans les élevages de production et souhaitable dans les élevages de sélection et de multiplication pour limiter l'infestation des élevages en aval.