chezmonveto

Nos conseils

Imprimer

picto Pourquoi les compléments minéraux et les vitamines sont-ils indispensables pendant la croissance du chien ?


La croissance est une grande étape de la vie du chien et le développement osseux très rapide impose une surveillance attentive, surtout en ce qui concerne les chiens de grandes races.


Une alimentation adaptée et équilibrée est la meilleure des préventions

Pourquoi le calcium est-il important pour le squelette ?

 

Le squelette du jeune chien va subir de nombreux changements pendant la croissance : il est en partie cartilagineux et va s'ossifier (le cartilage se transforme en os) en même temps qu'il va grandir.

Les cellules osseuses, éléments vivants du tissu osseux, élaborent une trame sur laquelle se dépose la substance minérale. Chez le chiot, elles concourent au modelage et à la croissance du squelette. Cette construction nécessite l'apport de matériaux indispensables : protéines, calcium, phosphore... C'est l'alimentation qui assure ces apports. La minéralisation nécessite en particulier une concentration optimale de calcium dans le sang.

Ainsi, la suralimentation, le manque ou l'apport excessif de compléments minéraux et vitaminés peuvent être tout aussi nuisibles pour le chien en croissance. Pour une édification harmonieuse du squelette, l'apport alimentaire doit être suffisant mais également équilibré pour respecter un rapport optimum de calcium.


Comment l'organisme du chien régule-t-il le taux de calcium ?

 

La régulation du taux de calcium dans le sang (la calcémie) fait intervenir 3 organes :

  •  Le tube digestif : voie d'entrée du calcium
  •  Le rein : la porte de sortie du calcium
  •  L'os : le lieu de stockage calcium

 

La régulation de la calcémie fait aussi intervenir 3 hormones :

  •  La parathormone augmente le taux de calcium en favorisant son absorption intestinale, en diminuant son élimination par le rein et en stimulant la déminéralisation du tissu osseux (l'ostéolyse).
  •  La calcitonine est l'hormone de l'épargne osseuse, elle diminue l'ostéolyse.
  •  La vitamine D assure la minéralisation de la trame de l'os. Elle est indispensable à la maturation de l'os. A forte dose, elle provoque par contre une ostéolyse.

 

Enfin, la régulation du taux de calcium est corrélée à celle des autres minéraux, en particulier le phosphore. Il s'agit d'un équilibre global.


Quelles sont les maladies du squelette liées à un apport minéral inadapté ?

 

Le rachitisme : est un défaut de minéralisation de l'os en croissance en raison d'une carence en calcium, phosphore et quelquefois en vitamine D. 

L'ostéofibrose : s'observe chez des chiots en croissance dont l'alimentation présente un mauvais rapport phosphore/calcium et qui reçoivent trop peu de vitamine D.

L'ostéodystrophie hypertrophique : semble due soit à des apports excessifs de calcium, phosphore et vitamine D, soit à une suralimentation globale. C'est également la suralimentation globale associée à des facteurs génétiques, hormonaux ou traumatiques qui intervient dans le développement des ostéochondroses et qui est à l'origine d'une perturbation de l'ossification à partir des tissus cartilagineux (surtout chez des chiens en surcharge pondérale).


La prévention de toutes ses affections passe par la distribution d'une ration alimentaire assurant des apports suffisants et équilibrés. C'est le cas des aliments industriels de qualité, quand ils sont bien conservés et distribués dans les quantités indiquées.

 

Pour plus de précisions, comme pour les aliments préparés à la maison, n'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire, qui saura vous donner les meilleures informations quelle que soit la race, l'âge et l'état de santé de votre animal.

Attention enfin à l'excès alimentaire ! Le surpoids est néfaste pour une croissance harmonieuse !