chezmonveto

Nos conseils

Imprimer

picto Quelques conseils pour surveiller la grossesse de votre chienne ou votre chatte


Quelles précautions faut-il prendre avant de prévoir la grossesse ?

 

Une femelle qui va se reproduire doit être en parfaite santé et en bonne condition physique. Si vous programmez une gestation (grossesse), quelques vérifications sont à effectuer.

Il est important de vérifier que les vaccins sont à jour, car les anticorps maternels qui seront transmis aux jeunes sont un élément essentiel de la protection du nouveau-né.

La vermifugation de la mère doit être bien effectuée : vermifugez au début des chaleurs, durant la sixième semaine de gestation (après 40 jours de gestation) puis 15 jours après la naissance, car certains parasites internes (ascaris) sont transmis aux petits, mais affaiblissent aussi la mère.

N'oubliez pas de la traiter contre les parasites externes (puces, tiques et poux).

 

La gestation de la chienne ou de la chatte dure entre 58 et 68 jours si on se réfère à la date de saillie (environ 2 mois). Le diagnostic peut être confirmé par une échographie (du 25ème au 30ème jour), une radiographie (à partir de 45 jours) ou par une analyse sanguine (à partir de 25 jours).


Quels soins apporter durant la gestation ?

 

Peu de modifications et de soins sont nécessaires pendant les 5 premières semaines.

La prise de poids et la distension abdominale (le « gros ventre ») n'apparaissent généralement que durant les trois dernières semaines.

 

Les besoins alimentaires sont peu modifiés durant les 6 premières semaines : les fœtus sont encore très petits durant cette période !

En revanche, leur poids augmentant rapidement au cours des deux dernières semaines, il est nécessaire de fournir à la chienne un aliment enrichi en protéines, calories et minéraux (calcium, phosphore...). Il est donc important d'habituer la chienne à son nouvel aliment 2 semaines avant la mise bas. Le mieux étant de remplacer progressivement son alimentation habituelle par des croquettes de bonne qualité que l'on distribuera à volonté pendant la lactation.

 

Quelques jours avant la mise-bas, les mamelles commencent à se gorger de lait et l'appétit diminue. La future mère a un comportement bizarre et elle est inquiète. Il est temps de préparer une caisse suffisamment large pour que la mère puisse s'y allonger sans contraintes, avec des rebords hauts de dix centimètres au moins et tapissé de linges, qu'il faudra changer plusieurs fois par jour.

Placez la caisse de mise-bas dans un endroit calme et chauffé. Une température minimale de 30 degrés est nécessaire pendant les dix premiers jours car les chiots ne régulent pas encore leur température. Prévoyez un chauffage d'appoint ou une lampe infrarouge.


Tout est prêt pour le grand événement !